Zoom sur les ANIMAUX de HYDE PARK en pleine nature à LONDRES

Classé dans : ANGLETERRE, DESTINATIONS, ÉCOTOURISME | 2

animaux_hyde_park_londres

Les animaux de Hyde Park sont variés et faciles à voir. En pleine nature, au cœur de Londres, découvrez des espèces inattendues comme des perruches, des espèces que vous n’avez sûrement jamais vues, comme ce superbe canard aux couleurs magnifiques, et rencontrez celles auxquelles vous vous attendez le plus, comme les célèbres écureuils gris et les cygnes de sa majesté!

Hyde Park est un espace de verdure immense au centre de la ville, qui vaut assurément le détour! Ayant eu l’occasion de vivre à quelques centaines de mètres de celui-ci pendant un an, j’ai observé la vie sauvage qui s’y déroule au fil des saisons! Notre studio était bien trop petit, mais il m’offrait le luxe d’être au meilleur endroit de la ville, à deux pas du parc. Ce n’est évidemment que mon opinion personnelle! (A l’occasion, il faudra que je vous raconte comment c’était de vivre dans le quartier chic de Bayswater…)



Chaque jour ou presque, je partais appareil-photo en main, ou juste baskets aux pieds, pour me ressourcer et marcher sur les sentiers, jusqu’à ne plus entendre les voitures. Le silence me guidait. Et là, je respirais! Parfois, au détour d’un chemin, je m’arrêtais pendant longtemps pour admirer la flore et pour contempler les animaux s’activer, ou se reposer! Il n’y avait jamais deux heures ou deux jours identiques, et je revenais toujours avec une anecdote à raconter. Ces balades à Hyde Park m’ont permis de supporter la vie citadine, un peu trop… urbaine à mon goût!

Je vous dévoile aujourd’hui certains clichés que j’ai pris. Parfois, il m’a fallu être patiente pour qu’un animal se mette dans une position particulière. Et, d’autres photos ont été prises sur le vif. Je n’ai jamais apporté de nourriture pour tenter d’amadouer qui que ce soit, par contre certains curieux venaient parfois voir si je n’avais pas quelque chose pour eux! J’ai fait ce choix car je considère qu’en nourrissant les animaux, on change leur comportement, et je préfère les voir vivre en totale liberté, sans dépendance vis-à-vis de l’Homme. J’ai fait une entorse à cette règle pour les perruches, lorsqu’un monsieur venu spécialement en vélo pour les voir et les nourrir avec un large sachet de graines m’a gentiment proposé de leur en donner et m’a montré comment faire.

 

Les écureuils de Hyde Park à Londres

Quand j’habitais près de Hyde Park, je m’amusais à dire que j’avais un très grand jardin avec des jardiniers pour s’en occuper! Mais je venais aussi rendre visite à tous mes animaux, et je l’avoue j’avais un petit faible pour les écureuils! Ils sont trop mignons!

Chacun a son petit caractère et leur comportement change au fil des saisons. En automne par exemple, ils s’affairent à collecter leurs provisions pour l’hiver et à les cacher sous terre. A certaines heures, ils ne viendront même pas vous voir, ils sont très busy! De manière générale, ils sont attentifs à tout ce que vous pouvez leur tendre, mais heureusement ils sont sélectifs! Il est interdit de les nourrir. Les écureuils gris se portent bien et pourraient devenir des nuisibles. Si vous voulez qu’ils s’approchent, accroupissez-vous et feignez d’avoir quelque chose en bougeant les doigts. Ils ne sont pas dupes, mais ils doivent se rapprocher pour voir! Voici une petite collection de mes amis les écureuils au fil des saisons.

Certains ont bien mangé avant l’hiver, d’autres réclament. Certains sont timides et en retrait, d’autres sont téméraires. Certains sont jeunes, certains semblent plein de sagesse. C’était un bonheur de m’installer près d’eux jusqu’à me fondre dans le paysage. Après un petit temps d’adaptation, ils reprennent leur vie comme si vous n’étiez pas là et c’est eux qui se rapprochent de vous, nul besoin de nourriture!

Les perruches de Hyde Park à Londres

Les perruches mangent des graines ou des pommes. Ce sont presque des perruches domestiques à Hyde Park! Mais si vous n’avez rien, ce qui est mieux (comme je l’ai expliqué plus haut) vous pouvez simplement tendre le bras (oui, oui, faites l’épouvantail!) et vous verrez qu’elles viendront se poser quand même. Enfin tout dépend si elles ont été très nourries avant votre arrivée, et de leur humeur!

Pour la petite histoire : une fois, alors que je me promenais, j’ai discuté avec une française installée à Londres depuis plusieurs décennies et elle m’a raconté que les perruches avaient été amenées à Hyde Park pour un tournage et qu’ils n’avaient pas réussi à toutes les récupérer après. Ils pensaient qu’elles ne passeraient pas l’hiver mais elles sont toujours là et elles se sont multipliées depuis! Je n’ai pas réussi à confirmer cette information. (Si quelqu’un a un indice, qu’il me le dise en commentaire!) Peut-être que ce petit coup de pouce des hommes a permis de les sauver du froid, qui sait? Toujours est-il que cette espèce devient invasive et se répand dans les grandes villes européennes, comme Bruxelles ou Paris. J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’en voir dans les jardins du Monastère de la Cartuja à Séville, en Espagne. Certains pensent qu’elles ont pu s’échapper de cages ou que leur propriétaire les relâchent parfois dans la nature. Le mieux reste à mon avis de ne jamais avoir d’animaux en cage et d’aller les observer dans leur milieu naturel!

Tout comme les écureuils et peut-être encore plus, elles ont leur caractère! Elles n’hésitent pas à être agressives les unes envers les autres pour avoir la nourriture convoitée. Elles s’expriment tout le temps et si vous n’êtes pas loin d’elle, vous les entendrez! Leur bruit est agréable à l’oreille et donne envie de lever les yeux pour les apercevoir. La perruche avec le collier autour du cou est le mâle, il a aussi des plumes bleutées sur la queue. La femelle a des plumes vertes et jaunes.

Les cygnes et les autres oiseaux de Hyde Park à Londres

La faune de Hyde Park est très variée. Les oiseaux peuvent être de passage lors de leur migration ou ils s’y sont installés pour nidifier. Vous observerez des nids ou des oiseaux qui s’activent à les faire. Ils sont le long du Lac Serpentine ou devant le Palais de Kensington : les cygnes, les oies, les canards, les mouettes, les hérons, les foulques… De manière générale, il est interdit de les nourrir (vous verrez de petits écriteaux) mais si vous ne pouvez pas vous en empêcher, n’apportez pas votre vieux pain, mais de la salade, c’est bien meilleur pour eux!

Les cygnes royaux de Londres

Oiseaux_Hyde_Park_Londres

cygnes_de_la_reine_à_Londres

Le cygne gris est en fait un jeune cygne. Ils naissent avec un duvet gris et leur beau plumage blanc n’apparaît qu’ensuite. Ce n’est pas une espèce différente.

Les hérons

Les mouettes

La mer n’est pas très loin de Londres, finalement! Et les villes et leurs déchets attirent toujours les mouettes.

Les oies

Plusieurs sortes d’oies viennent à Hyde Park. Vous pouvez voir ci-dessous dans l’ordre : l’oie cendrée, l’oie égyptienne et l’oie canadienne.

Les canards et les foulques

Les oiseaux qui n’aiment pas l’eau!

Vous verrez aussi des oiseaux qui n’aiment pas l’eau et de plus petits animaux dans les arbres comme : les corbeaux, les corneilles, les pies, les étourneaux, les mésanges et les rouges-gorges…

 

pie_Londres

pie_arbre

pie_parc_automne

pie_curieuse_arbre

 

etourneau_sol

 

 

Les papillons et les insectes

Ouvrez les yeux! Ils profitent souvent des nombreux parterres fleuris dans les parcs royaux et sont agencés selon la façon typique des jardins anglais. Pour en apprendre davantage et voir plus de photos, rendez-vous à Kew Gardens, le jardin anglais par excellence, réputé dans le monde entier pour son action de conservation, et qui a même une serre avec de multiples sortes de papillons.

insecte_feuille_coccinnelle

 

Et aussi… les chiens!

Loin d’être sauvages, les chiens sont toujours bien éduqués. Ils prennent des cours de savoir-vivre! Cela ne les empêche pas d’avoir parfois envie de courser un écureuil ou de plonger dans le lac pour faire peur aux canards. Mais on ne déplore pas souvent de victimes. Les maîtres veillent. Le plongeon dans le lac est interdit pour les chiens! Vous en verrez des dizaines et la plupart sont des chiens de race. On se demande où ils sont quand ils ne sont pas au parc!

 

« Tu pars déjà ?! Reviens vite me voir! »

écureuil_curieux_Londres

 

Voici l’image à épingler sur votre tableau Pinterest :

zoom_su_animaux_hyde_park

 

Pour continuer à voir des photos exclusives et ne pas manquer nos articles, inscrivez-vous ici.


Vous avez aimé cet article, partagez-le !

2 Responses

  1. Eva | Ecolalie

    Merci pour votre si gentil message! ça me fait toujours plaisir de papoter avec des lecteurs! Les Vosges… de bons souvenirs, nous nous sommes rendus quelquefois vers La Bresse pour les vacances d’été en famille quand j’étais petite. Vous deviez être entourée de nature et d’espace, ça change! C’est vrai que pour les amoureux de la nature, ces poumons verts sont indispensables en ville! Et Londres a su préserver ses magnifiques parcs de la construction. J’avais l’intention de faire un article avec photos (comme d’hab’!) sur tous les parcs de Londres que j’ai visités. Il faut que je m’y mette! Je vous souhaite de belles balades! Eva

  2. Grandgirard

    Magnifiques photos sur la nature londonienne.
    Je fus très surprise moi aussi de voir tous ces parcs avec « ses habitants » à Londres. Ce qui me régale à chaque fois que je me promène lors de mes jours off. C’est vrai, cette ville est extrêmement urbaine et bruyante mais devient vite attachante par ses poumons verts aussi nombreux. Une vrai ressource pour les amoureux de la nature.
    Merci pour ce partage!
    Bien à vous.
    Dominique, une vosgienne parachutée à Londres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En cochant la case ci-dessous, je confirme que j'ai lu et que j'accepte la Politique de confidentialité